Mon bilan de 2018 et mes envies pour 2019

Sunday, December 23, 2018 | Divers

bye 2018 blog post

2018 touche déjà à son terme, et voici l’heure du fameux bilan. Oui j’aurais pu attendre quelques jours, mais je ne suis pas sûre d’avoir le temps, donc c’est maintenant.

J’ai relu ce que j’avais écrit l’an dernier à la même époque : je disais que je voulais moins de futilités et plus de voyages. Alors, pour être honnête, je n’ai pas l’impression d’avoir beaucoup freiné mes achats futiles, cette année encore je me suis gâtée, mais côté escapades, 2018 a été plutôt bien remplie : je suis partie à Megève faire de la luge avec mon homme en janvier, nous avons passé un week-end à Deauville en mars, nous avons fait notre road trip à moto aux Etats-Unis en mai-juin, nous avons passé une petite semaine à Sérignan en juillet et nous allons terminer l’année à la montagne avec nos fils. Certes, je suis loin  de visiter 8 pays par an comme certain.e.s ont la chance de le faire, mais avec un boulot à plein temps et 5 semaines de congés par an, je trouve que mon année a été bien remplie !

Côté perso, ça a aussi été une année de changements : je suis devenue tata au mois de février, et nous avons agrandi la famille en septembre en adoptant notre petit bouledogue, Öhlins. Bon et puis nous avons adopté une nouvelle moto en juillet lol.

ohlins bouledogue

Côté pro, il y a aussi eu des changements. Le voyage aux Etats-Unis a été un vrai électrochoc pour moi. Après deux semaines dans une « bulle » idéale : des paysages sublimes, des journées entières sur la route avec mon homme (les seuls moment passés en intérieur étant pour dormir, manger et faire pipi aux stations essence), de belles rencontres, de beaux hôtels, un quotidien coupé de la réalité et de ses préoccupations (bon, en étant en tenue de moto toute la journée, j’avoue que me maquiller et prendre soin de moi m’a un peu manqué, mais à ce détail près, tout était PARFAIT), je suis revenue en France la mort dans l’âme. Le retour à la réalité a été violent et pourtant mon quotidien n’a rien de dégueulasse, loin de là. 

Quand j’ai rallumé mon téléphone en atterrissant à Paris, j’ai vu que j’avais des messages sur mon répondeur. Je les ai écoutés alors que l’avion faisait ses dernières manoeuvres sur le tarmac et là : 5 messages, 6 offres d’emploi. Cela faisait des années que je pensais à quitter mon entreprise, sans jamais franchir le pas. Mais cette fois je crois que les planètes étaient bien alignées ou quelque chose dans le genre : j’avais un raz-le-bol de bon niveau, la possibilité d’y mettre un terme… mais je n’ai pas réagi immédiatement. Nous avions atterri le samedi, je reprenais le travail le lundi, j’ai passé le week-end en larmes, on m’avait arrachée à ma petite bulle de perfection pour me remettre dans mon bureau à La Défense, avec son éclairage jaune et ses vitres qui ne s’ouvraient pas. 

Quand je suis arrivée au bureau, un collègue m’a accueillie d’un « you’e back ! » chaleureux, et je me suis mise à pleurer sans pouvoir lui répondre. Super le retour…

Dans la matinée, j’ai réécouté les messages qu’on m’avait laissés, j’ai rappelé une personne qui me plaisait bien au téléphone, on s’est reparlé le soir. Le lendemain je rencontrais le patron de la boîte pour laquelle elle voulait me recruter. Le vendredi je déjeunais avec elle. Quelques heures après je recevais la proposition d’embauche et je fonçais à la Poste envoyer ma démission. En gros j’ai fait en une semaine ce que je m’empêchais de faire depuis des années pour de mauvaises raisons et ça a été une libération ! Je suis sortie de la Poste avec un grand sourire aux lèvres, libérée d’un poids et avec la sensation d’avoir pris soin de moi.

Voilà pour les évènements marquants de 2018.

Et pour 2019 ? Alors, cette fois, je suis plus motivée que jamais à faire moins d’achats, afin de mettre de l’argent de côté pour financer le prochain voyage. Avant même de quitter les Etats-Unis, nous avions décidé d’y retourner : le projet c’est de repartir en road trip, en voiture cette fois, et plus longtemps. J’ai mis en place un plan d’attaque plutôt rigoureux pour limiter mes dépenses et économiser (le mot qui m’écorche rien que de l’écrire) et je compte bien m’y tenir. 

Ce nouveau voyage aux USA ne se fera sûrement pas en 2019 mais plutôt en 2020 ; cela dit en 2019 j’aimerais quand même continuer à bouger à droite, à gauche, partir en week-end de temps en temps, en couple comme en famille, en France et à l’étranger, et pourquoi pas retourner en Corse (mon premier voyage date de mes 14 ans et je m’étais promis d’y retourner, ça commence à dater !).

J'aimerais aussi prendre le temps de lire davantage - cette année j'ai dû lire deux bouquins maximum (non, en vrai à l'heure où j'écris cet article je n'ai pas terminé le deuxième !) - parce qu'avec mes semaines bien remplies j'ai tendance à plus me diriger vers le combo canapé-télé en fin de journée, qu'à m'arrêter prendre un bouquin dans ma bibliothèque qui est pourtant à l'entrée du salon. Reste à trouver des livres qui me font envie, parce que je suis hyper difficile (si le titre me plait pas, c'est mort ; s'il me plait je lis le quatrième de couverture, mais s'il ne me convainc pas c'est foutu. Et quand je commence à lire, si les premières pages sont chiantes, j'abandonne vite, je ne suis pas du genre à vouloir savoir comment l'histoire se termine si elle m'ennuie.) Bref, faut que je trouve des livres qui me tentent et que je les lise.

Je voudrais bien aussi prendre plus souvent le temps de me faire chouchouter, faire des massages, ce genre de trucs qui font tellement de bien.

Ah et puis je sais qu'il faudrait que je me remette à faire du sport ; depuis que j'ai changé de boulot et que je bosse 39 heures par semaines, je n'ai plus la motivation d'aller à la salle, en fin de journée je me sens lessivée et d'ailleurs je ne me souviens pas la dernière fois que j'ai réussi à voir la fin d'un film ou d'une émission sans m'endormir devant... Bon, je compense en mangeant assez sainement et en marchant pas mal, du coup ce n'est pas la cata, mais dans tous les cas faire un peu de sport ne me ferait pas de mal.

Côté blog, je vais continuer à poster mes looks, mais restrictions budgétaires obligent, il va falloir que je fasse les bons choix sur mes nouveaux achats et que je me montre sélective dans mes envies pour les assortir au maximum à ce que j’ai déjà. Ce sera un petit challenge, mais ça peut être sympa (ou chiant, je ne sais pas encore lol).

Sur ce, je vous souhaite de passer un Joyeux Noël, et je vous dis à bientôt en 2019 !


Bye bye 2017...

Saturday, December 30, 2017 | Divers

bilan 2017

C'est un peu une tradition sur les blogs, l'article bilan de l'année qui s'achève, alors avant le réveillon demain soir, voici le moment de faire le mien, de bilan.

Côté blog, 2017 aura été une année sans prise de tête aucune : je ne me suis pas mis la pression pour publier à tout prix, je n'ai pas regardé mes stats de blog une seule fois (d'ailleurs j'ai perdu mes codes Google Analytics), je ne suis allée qu'aux events qui me plaisaient vraiment (ils se comptent sur les doigts d'une main). Si certaines ont la chance de vivre de leur blog, j'ai la chance pour ma part de ne pas en vivre, et comme ce n'est pas le blog qui paie mon loyer, je ne me mets aucune pression pour écrire mes articles ou publier sur Instagram.

Certes, par rapport à d'autres, je manque de régularité, mais ce rythme à la cool me convient bien, et je pense que 2018 suivra le même modèle ! D'ailleurs, pour en revenir à Instagram, cette année j'ai passé la barre des 1000 abonnés, c'est un chiffre psychologique mais ça m'a fait trop plaisir, d'autant que j'ai essayé d'être plus cohérente dans mes publications, pour que la vue d'ensemble soit plus jolie. J'aime bien me dire que cela a joué en ma faveur.

Côté shopping, j'ai vraiment abusé, mais je me suis fait plaisir ! Je me suis offert les deux sacs qui étaient mes "goals" absolus : le Boy de Chanel pour mon anniversaire, et le Drew de Chloé au mois d'octobre. Modeusement parlant, je suis une femme comblée haha ! Je crois qu'après mon divorce en 2016, 2017 a été l'année où j'ai apprécié et profité à fond de mon statut de femme indépendante qui gère sa vie, son budget et se paye ses sacs toute seule.

Côté perso, j'ai eu une année bien remplie aussi : j'ai quitté le petit appartement que j'avais pris en 2016, et j'ai emménagé avec mon chéri au mois de juin. Une étape importante qui nous tenait à coeur à tous les deux, et une vie à deux qu'on apprécie autant qu'on l'espérait avant l'emménagement. Notre chez-nous prend forme peu à peu, c'est la première fois que je m'investis autant dans la déco et que je suis autant mes envies, et le résultat est là : nous avons un cocon cosy dans lequel nous nous sentons bien et dont nous aimons profiter.

 

Et pour 2018 ? 

Hé bien j'ai envie de moins de shopping et de dépenses "futiles" (cela dit à l'heure où je prepare cet article, je viens de recevoir un mailing et j'ai envie de craquer pour un nouveau sac, je crois que finalement je suis irrécupérable) et de plus de voyages.

Je commencerai d'ailleurs cette nouvelle année par quelques jours à la montagne en amoureux, pas loin du Mont Blanc.

Mais surtout, mon homme a décidé de nous offrir le voyage de nos rêves, un road trip dans l'Ouest Américain que nous ferons au moment de mon anniversaire. Je l'écris ici et même si je suis toute émue à chaque fois que j'y pense, j'ai quand même du mal à réaliser que nous allons vraiment y aller et voir de nos propres yeux Los Angeles, le Grand Canyon, Las Vegas, Joshua Tree, pour ne citer que quelques étapes du voyage... ! Heureusement j'ai 5 mois pour me faire à l'idée !

En plus de ça, j'aimerais bien partir un peu plus souvent en week-end et découvrir des villes de France que je ne connais pas, même sans aller très loin, j'ai d'ailleurs déjà dressé une petite liste de destinations qui m'attirent.

Evidemment j'ai envie aussi de continuer à partager mes looks ici, mais j'aimerais aussi publier plus d'articles sur mes escapades à venir.

Je vous souhaite à tou.te.s un excellent réveillon pour cette fin d'année - je passerai le mien avec mon homme et mon fils, avec des sushis et probablement un film à la maison - et je vous dis à bientôt en 2018 !


A little Christmas haul

Wednesday, December 27, 2017 | Divers

Bonjour par ici ! Cela fait quelques semaines que je n'ai rien publié ici, non par manque de motivation, mais par manque de photos à publier - la météo et la luminosité étant ce qu'elles sont en ce moment, je n'ai pas pu prendre beaucoup de photos de mes looks.

Mais je mentirais si je disais que ce petit break ne m'a pas fait du bien : j'ai pu me concentrer sur les préparatifs de Noël, la décoration de mon sapin, la recherche de cadeaux pour ma famille, l'emballage des cadeaux (j'ai lu à ce propos que certain.e.s n'aiment pas faire les paquets cadeaux, mais moi j'adore ça, l'an prochain donnez-moi vos cadeaux à emballer et je m'en charge !) et la cuisine.

 

D'ailleurs en parlant de Noël, est-ce que vous avez été gâté.e.s ?

Pour ma part, mon chéri m'a offert un bracelet Dinh Van (depuis le temps que j'avais envie de ce bracelet menottes sur cordon, je suis trop heureuse que ce soit lui qui me l'ai offert), et j'ai reçu de la part de ma famille un miroir pour notre salon, des Nike Air Force 1, un casque audio et un joli carnet avec des cactus (hashtag passion carnets). Je ne me suis pas fait d'auto-cadeau, car j'estime m'être suffisamment gâtée pendant l'année (et de toute façon mes proches m'ont offert tout ce dont j'avais envie) et c'était un Noël au top !

 

christmas haulbracelet menottes : Dinh Van | casque audio : Marshall | miroir et carnets : Maisons du Monde | baskets : Nike Air Force 1


Les bougies parfumées de Maison Abriza

Tuesday, December 05, 2017 | Divers

bougie parfumée maison abriza

Bonjour par ici ! Aujourd’hui je viens vous parler de Maison Abriza, et cela devrait ravir les amateurs/trices de bougies et autres objets de parfumage.

La Maison Abriza porte le nom de sa créatrice, Abriza El Ghandour, et signifie "or pur" en Grec ancien. Un joli prénom qu’Abriza a hérité de sa grand-mère, tout comme ses connaissances des rituels de beauté et de parfumage.

Située à deux pas de la place de l’Opéra, la boutique de la marque propose actuellement des bougies parfumées, des galets à parfumer et des diffuseurs de parfum. A partir de janvier 2018, vous y trouverez également des brumes de linge, brumes d’intérieur et brûle parfums.

Pour l’instant, je vais vous parler de leurs bougies parfumées en cire biologique, puisque j’ai eu l’occasion d’en tester une, et ce que je peux vous dire, c’est que tout est soigné dans les moindres détails : le sac de la boutique est élégant avec son ruban et son lettrage doré, et à l’intérieur, la boîte qui protège la bougie est un vrai écrin. Bleu et doré, entouré d’un ruban, il s’ouvre comme une boite à bijoux pour dévoiler la bougie et son photophore en biscuit blanc mat fabriqué à Limoges et doré à l’or à la main. Tout est joli, délicat et raffiné, c’est un très beau cadeau à offrir à quelqu’un qui aime les bougies parfumées (évidemment) et les objets décoratifs épurés – d’ailleurs pour la petite histoire, j’ai ouvert le sac et déballé la bougie avec mon homme, et il m’a suggéré de ne pas faire brûler la bougie et de garder le tout pour faire un cadeau de Noël. Evidemment, j’ai quand même allumé la bougie pour vous donner mon avis, et je l’ai laissée brûler toute la soirée pour en profiter pleinement.

maison abriza

J’ai donc testé la fragrance « crépuscule blanc » (fraicheur verte, néroli, jasmin, fleur d’oranger et musc blanc), que j’ai trouvée très agréable et sophistiquée ; j’ai surtout senti la fleur d’oranger et le jasmin, deux parfums que je connais bien et que j’aime beaucoup, je les trouve très réconfortants. L’odeur de la bougie n’est pas entêtante mais subtile, toute en délicatesse, parfaite pour un moment cocooning. D’ailleurs, si vous voulez tout savoir, je l’ai faite brûler pendant que je regardais la télé avec mon plaid en fausse fourrure tout doux et j’étais juste trop bien !

Pour résumer, cette bougie Maison Abriza est un vrai coup de cœur et je vais essayer de la faire durer le plus longtemps possible pour en profiter jusqu'à la fin de l'hiver. 

Je vous invite à vous rendre à la boutique située 12 boulevard des Capucines, dans le 9ème arrondissement de Paris pour découvrir toutes les fragrances de bougies (« délicieux enchantement » me tente beaucoup avec ses parfums d’amande et de pistache) ; et si vous n’êtes pas sur Paris, vous pouvez visiter le site Internet de Maison Abriza et commander vos bougies en choisissant parmi 5 décors pour votre photophore, deux tailles de bougies, 9 fragrances, et ajouter si vous le souhaitez un couvercle et/ou une soucoupe.

N’hésitez pas à me donner votre avis sur Instagram si jamais vous vous laissez tenter !

maison abriza paris

maison abriza bougie

maison abriza

[la bougie m'a été offerte par Maison Abriza pour test]


[déco] mon prochain salon

Tuesday, May 16, 2017 | Divers

Si vous me suivez un peu sur Twitter, vous avez peut-être vu passer dernièrement des tweets concernant ma recherche d’appartement. Après un peu plus d’un an dans mon petit appart – que j’adore mais dans lequel je me trouve un peu à l’étroit les semaines où mon fils est avec moi – j’ai eu envie de plus grand, d’autant que je me suis remise en couple et que nous avons décidé de chercher cet appartement ensemble. Hé oui, j'ai été plutôt discrête - voir muette - sur le sujet, je ne parle pas trop de ma vie privée en règle générale, mais aujourd'hui j'avais envie de partager le scoop avec vous, haha !

La semaine dernière, nous avons donc visité un appartement qui nous a beaucoup plu, pour lequel nous avons déposé un dossier, et pour lequel nous signons vendredi ! C'est allé super vite et j'ai vraiment hâte qu'on s'approprie les lieux. Et c’est là que la partie fun de la chose commence : avec un nouveau logement quasiment trois fois plus grand que celui que j’ai actuellement, mes petits meubles risquent de se sentir un peu seuls, et il est temps de penser nouveaux meubles, déco etc. J’avoue que je suis en plein kiff entre catalogues et e-shops !

Aujourd’hui je partage donc mes envies (validées par mon homme) pour le salon : un mélange entre ce que j’ai déjà (canapé et commode) et ce qu’il va falloir acheter pour que le tout reste cohérent mais évolue vers un style plus chaleureux. Il y a aussi des objets de déco que je ne vous ai pas mis sur la photo, comme mon crâne de bison (en résine) et une grande flèche cuivrée à fixer au mur, qui trouveront facilement leur place dans ce nouvel intérieur.

inspiration déco salon

canapé trois places convertibles FRIHETEN : Ikea | tapis blanc et motifs dorés PHOENIX : Maisons du monde | table basse MISTRAL : Maisons du Monde | commode 4 tirois (utilisée comme meuble TV) : Ikéa | lampe Pipistrello

 


the laid-back girl - Copyright 2010 - 2019