Mon bilan de 2018 et mes envies pour 2019

Sunday, December 23, 2018 | Divers

bye 2018 blog post

2018 touche déjà à son terme, et voici l’heure du fameux bilan. Oui j’aurais pu attendre quelques jours, mais je ne suis pas sûre d’avoir le temps, donc c’est maintenant.

J’ai relu ce que j’avais écrit l’an dernier à la même époque : je disais que je voulais moins de futilités et plus de voyages. Alors, pour être honnête, je n’ai pas l’impression d’avoir beaucoup freiné mes achats futiles, cette année encore je me suis gâtée, mais côté escapades, 2018 a été plutôt bien remplie : je suis partie à Megève faire de la luge avec mon homme en janvier, nous avons passé un week-end à Deauville en mars, nous avons fait notre road trip à moto aux Etats-Unis en mai-juin, nous avons passé une petite semaine à Sérignan en juillet et nous allons terminer l’année à la montagne avec nos fils. Certes, je suis loin  de visiter 8 pays par an comme certain.e.s ont la chance de le faire, mais avec un boulot à plein temps et 5 semaines de congés par an, je trouve que mon année a été bien remplie !

Côté perso, ça a aussi été une année de changements : je suis devenue tata au mois de février, et nous avons agrandi la famille en septembre en adoptant notre petit bouledogue, Öhlins. Bon et puis nous avons adopté une nouvelle moto en juillet lol.

ohlins bouledogue

Côté pro, il y a aussi eu des changements. Le voyage aux Etats-Unis a été un vrai électrochoc pour moi. Après deux semaines dans une « bulle » idéale : des paysages sublimes, des journées entières sur la route avec mon homme (les seuls moment passés en intérieur étant pour dormir, manger et faire pipi aux stations essence), de belles rencontres, de beaux hôtels, un quotidien coupé de la réalité et de ses préoccupations (bon, en étant en tenue de moto toute la journée, j’avoue que me maquiller et prendre soin de moi m’a un peu manqué, mais à ce détail près, tout était PARFAIT), je suis revenue en France la mort dans l’âme. Le retour à la réalité a été violent et pourtant mon quotidien n’a rien de dégueulasse, loin de là. 

Quand j’ai rallumé mon téléphone en atterrissant à Paris, j’ai vu que j’avais des messages sur mon répondeur. Je les ai écoutés alors que l’avion faisait ses dernières manoeuvres sur le tarmac et là : 5 messages, 6 offres d’emploi. Cela faisait des années que je pensais à quitter mon entreprise, sans jamais franchir le pas. Mais cette fois je crois que les planètes étaient bien alignées ou quelque chose dans le genre : j’avais un raz-le-bol de bon niveau, la possibilité d’y mettre un terme… mais je n’ai pas réagi immédiatement. Nous avions atterri le samedi, je reprenais le travail le lundi, j’ai passé le week-end en larmes, on m’avait arrachée à ma petite bulle de perfection pour me remettre dans mon bureau à La Défense, avec son éclairage jaune et ses vitres qui ne s’ouvraient pas. 

Quand je suis arrivée au bureau, un collègue m’a accueillie d’un « you’e back ! » chaleureux, et je me suis mise à pleurer sans pouvoir lui répondre. Super le retour…

Dans la matinée, j’ai réécouté les messages qu’on m’avait laissés, j’ai rappelé une personne qui me plaisait bien au téléphone, on s’est reparlé le soir. Le lendemain je rencontrais le patron de la boîte pour laquelle elle voulait me recruter. Le vendredi je déjeunais avec elle. Quelques heures après je recevais la proposition d’embauche et je fonçais à la Poste envoyer ma démission. En gros j’ai fait en une semaine ce que je m’empêchais de faire depuis des années pour de mauvaises raisons et ça a été une libération ! Je suis sortie de la Poste avec un grand sourire aux lèvres, libérée d’un poids et avec la sensation d’avoir pris soin de moi.

Voilà pour les évènements marquants de 2018.

Et pour 2019 ? Alors, cette fois, je suis plus motivée que jamais à faire moins d’achats, afin de mettre de l’argent de côté pour financer le prochain voyage. Avant même de quitter les Etats-Unis, nous avions décidé d’y retourner : le projet c’est de repartir en road trip, en voiture cette fois, et plus longtemps. J’ai mis en place un plan d’attaque plutôt rigoureux pour limiter mes dépenses et économiser (le mot qui m’écorche rien que de l’écrire) et je compte bien m’y tenir. 

Ce nouveau voyage aux USA ne se fera sûrement pas en 2019 mais plutôt en 2020 ; cela dit en 2019 j’aimerais quand même continuer à bouger à droite, à gauche, partir en week-end de temps en temps, en couple comme en famille, en France et à l’étranger, et pourquoi pas retourner en Corse (mon premier voyage date de mes 14 ans et je m’étais promis d’y retourner, ça commence à dater !).

J'aimerais aussi prendre le temps de lire davantage - cette année j'ai dû lire deux bouquins maximum (non, en vrai à l'heure où j'écris cet article je n'ai pas terminé le deuxième !) - parce qu'avec mes semaines bien remplies j'ai tendance à plus me diriger vers le combo canapé-télé en fin de journée, qu'à m'arrêter prendre un bouquin dans ma bibliothèque qui est pourtant à l'entrée du salon. Reste à trouver des livres qui me font envie, parce que je suis hyper difficile (si le titre me plait pas, c'est mort ; s'il me plait je lis le quatrième de couverture, mais s'il ne me convainc pas c'est foutu. Et quand je commence à lire, si les premières pages sont chiantes, j'abandonne vite, je ne suis pas du genre à vouloir savoir comment l'histoire se termine si elle m'ennuie.) Bref, faut que je trouve des livres qui me tentent et que je les lise.

Je voudrais bien aussi prendre plus souvent le temps de me faire chouchouter, faire des massages, ce genre de trucs qui font tellement de bien.

Ah et puis je sais qu'il faudrait que je me remette à faire du sport ; depuis que j'ai changé de boulot et que je bosse 39 heures par semaines, je n'ai plus la motivation d'aller à la salle, en fin de journée je me sens lessivée et d'ailleurs je ne me souviens pas la dernière fois que j'ai réussi à voir la fin d'un film ou d'une émission sans m'endormir devant... Bon, je compense en mangeant assez sainement et en marchant pas mal, du coup ce n'est pas la cata, mais dans tous les cas faire un peu de sport ne me ferait pas de mal.

Côté blog, je vais continuer à poster mes looks, mais restrictions budgétaires obligent, il va falloir que je fasse les bons choix sur mes nouveaux achats et que je me montre sélective dans mes envies pour les assortir au maximum à ce que j’ai déjà. Ce sera un petit challenge, mais ça peut être sympa (ou chiant, je ne sais pas encore lol).

Sur ce, je vous souhaite de passer un Joyeux Noël, et je vous dis à bientôt en 2019 !


the laid-back girl - Copyright 2010 - 2019